Ici et maintenant

- Je ne sais pas bien où on va, là...

- ...

- Oui, mais on y va...

- Finalement, on est seulement dans le futur d'hier, quoi...

- Ouais...

- Et dans le passé de demain...

- Ouais...

- Et du coup, on en est où ?

- Nulle part...

- Nowhere...

- Ah, dis donc, tu avais vu que nowhere ça fait Now Here ? Ici et maintenant ?

- Ici et maintenant, c'est donc... Nulle part, du coup ?...

- Ouais...

- Mais c'est là qu'il faut rester, il paraît : dans l'Ici et le Maintenant...

- Waawou... Dans le Nulle part, alors...

- ...

- Et... Heu... Combien de temps ?

- Tout le temps.

- Tout le temps nulle part ?

- Ouais...

- Bon.

- ...

- En plus, le futur, on l'a déjà vécu.

- Quoi ?

- Le futur, c'est déjà fait ! C'est juste qu'on y est pas encore, mais en fait, on l'a déjà vécu !

- Euh...

- Oui ! C'est scientifique. C'est un peu comme le coup du son et de la lumière qui ne vont pas à la même vitesse l'un et l'autre. Nous, on va moins vite que notre expérience.

- ... Tu m'en bouches un coin, là...

- Un coin de quoi ?

- C'est une expression.

- Elle est con, cette expression.

- Je te l'accorde.

- Merci.

- ...

- Trop aimable.

- Je t'en prie.

- Bon, mais alors du coup...

- Quoi ?

- Du coup...

- ...

- Ben... Rien.

- ...

- Si !... Du coup !!... On va la commencer quand, la vie "d'après" ?

- Ah ! Hé bien la vie "d'après", c'est... Après.

- Mais alors, ça s'arrête quand "maintenant" ?

- Pourquoi tu voudrais arrêter "maintenant" ?

- Parce que... De toute évidence, on ne va nulle part, là. Donc si maintenant, c'est nulle part et qu'on y reste, notre futur sera aussi nulle part. Donc on va tourner en boucle. Et devenir fou. Même les chevaux dans un cirque, il faut les faire tourner dans les deux sens.

- ...

- ... Parce que même les chevaux finissent par tourner carré.

- ...

- Oui, mais regarde : si on va nulle part, c'est que Nulle part c'est quelque part.

- Oui, à priori...

- A fortiori.

- Oui, enfin...

- ...

- Quelque part, quoi.

- ...

- Ouais...

- ...

- C'est logique.

- ...

- ...

- Comme quoi...

- ...

- ...

- Ouais...

- Et ?

- Ben... Rien... Tu continues de faire l'étoile et tu laisses arriver le futur qui est déjà vécu et tu rêves l'après du futur.

- ...

- Le futur de l'avenir.

- L'avenir du futur.

- Oui.

- Et tout va bien se passer.

- Tu crois ?

- J'en suis sûre.

- ...

- C'est de toute évidence puisque quand ce sera du passé, ce sera passé.

- Ah ben oui. C'est logique...

- ...

- Quoi que.

- ...

- Puisque mêmes les souvenirs changent...

- ...

- Donc on ne sait ni où on va, ni d'où on vient, dans le fond.

- ...

- ...

- Ouais...

- ...

- ...

- Donc tout est possible.

- Sans doute.

- Quand tu dis "sans doute", on dirait que ça veut dire que tu n'es pas sûre.

- Absolument.

- ...

- ...

- Mais... ça va, toi, en ce moment ?

- Où ?

- ...

- Non rien.

- ...

- Pardon.

- ...

- J'ai rien dit.

- ...

- ...

- Tu ne voulais quand même pas aller au théâtre, si ?

- Non, non, t'inquiète.

- Ni au cinéma ?

- Non, non.

- Ni aller danser !

- Non....

- Et les vrais amis, on ne les perd jamais vraiment, tu le sais. Tu ne voulais pas aller boire un verre, quand même...

- Non... Je préfère très largement mon quant-à-moi-même qui me permet de rester dans mes convictions, mes certitudes, mes croyances et ne surtout pas réfléchir ni me poser de question.

- Ah ! Tu me rassures.

- ...

- Parce que des questions, tu t'en poses trop, on te le dit depuis toujours.

- Oui... Mais... Je n'ai jamais su lesquelles enlever...







Ce site utilise certainement des cookies mais je ne sais pas dut tout comment ça marche.