La Lune bleue

"Je voudrais quand même dire l'insolent bleu du ciel.

Je voudrais quand même dire le tapis de feuilles rouges, craquantes et dorées de ce bel automne de printemps.

Je voudrais quand même évoquer la tendresse du soleil caressant les palettes de mon petit parking.

Il fait si doux en moi que je ne peux être qu'à Angers. Peut-être à Bouchemaine, ou peut-être sur l'île où le passeur attend pour nous faire traverser.

Je vois, au loin, en moi, les ballots de paille sur les bords de la Maine, et ces paysages si paisibles qu'ils me rappelaient la guerre. La guerre à la campagne, la guerre en zone libre, celle que je me suis inventée puisque je ne l'ai pas vécue. Celle où j'imagine les femmes dans les champs et les hommes sur le front. La lettre qu'on attend. Le fils qui ne reviendra pas. Et les vaches qu'il faut traire et le linge qui ne veut plus sécher tant l'hiver est rude. Le silence près du poste de radio, à attendre la parole du Général de Gaulle, parti se confiner vers la Reine d'Angleterre.

C'est un jour d'automne qui n'a pas de date.

De ça, je suis certaine.

A la douceur de l'air, absolument parfaite, au chant de l'oiseau dans mon arbre, aux immenses étendues de possibles qui s'ouvrent même quand on ne les voit pas, je dirais qu'on est Vendredi.

Et ce n'est pas un rêve.

C'est seulement aujourd'hui.

Il suffisait de refermer la porte.

D'enlever mes chaussures.

Et de rentrer chez moi.

C'était le premier jour de l'An Celte, le jour où se rejoignent les mondes, visible et invisible.

Du coup, j'en ai déduit qu'on était Vendredi.

Je suis passée par la crique.

Celle qui longe la baie et du haut de laquelle on voit tout l'horizon.

J'ai vu, en moi, la Lune.

Pleine.

Bleue.

Une lune d'Amour aux énergies cosmiques.

Une Lune a réveiller le monde.

Une Lune à balayer les peurs.

Une Lune à plein poumon.

Une Lune qui porte en elle sa propre Révolution.

Derrière mes yeux clos : le plus beau des rêves : la réalité que je crée. "


(Aujourd'hui, vous en aurez deux pour le prix d'un. Il y a des jours comme ça.)

Ce site utilise certainement des cookies mais je ne sais pas dut tout comment ça marche.